La Programmation neuro linguistique

Définition

La​​ PNL​​ ou programmation neuro-linguistique (NLP en anglais) a été​​ créée aux USA dans les années 1970 par John Grinder et Richard Bandler. Les créateurs de la pnl ont observé des personnes considérées comme des modèles d'excellence en matière de communication interpersonnelle, d’apprentissage et de changement. Les​​ premiers modèles d'excellence de la pnl​​ ont été des thérapeutes d'exception tels que Milton Erickson, Virginia satir et Frtitz Perls. Les observations ont permis aux créateurs de la pnl d'identifier les schémas comportementaux, cognitifs et linguistiques associés à cette excellence. Puis les créateurs de la pnl​​ ont conçu des techniques pour permettre à d’autres personnes de s’approprier de façon simple et rapide des schémas comportementaux associés à l'excellence.

 

Sources et finalités

La PNL se caractérise par la​​ modélisation​​ des gens de talent, c'est-à-dire par le repérage,​​ la description et l'imitation des​​ pratiques et comportements à succès, puis par leur transmission à ceux qui souhaitent les acquérir.

 

 

Ses créateurs et ses fondements scientifiques

La​​ P.N.L.​​ est incarnée par deux grands personnages :​​ John GRINDER​​ (linguiste et psychologue) et​​ Richard BANDLER​​ (mathématicien et praticien en Gestalt-thérapie). Ces deux précurseurs de la pnl ont posé dans le milieu des années 70 les bases de cette discipline, aujourd'hui mondialement reconnue. Les créateurs de la programmation neuro-linguistique ont su établir les complémentarités entre la Sémantique Générale, l'Approche Systémique, la Cybernétique, les travaux de l'école de Palo Alto, et les recherches sur le fonctionnement cérébral.

L'originalité de la PNL tient également à ses buts, la modélisation de l'excellence.

La modélisation de la pnl définit ce qui doit être nécessairement présent dans une expérience, pour aboutir à un résultat souhaité. Un modèle apporte une représentation ou une "carte" précise des opérations​​ à mettre en oeuvre pour acquérir une compétence et atteindre un résultat.

J.Grinder et R.Bandler ont trouvé ces modèles d'excellence chez trois psychothérapeutes d'exception.

 

Milton Erickson​​ (1901-1980) est un psychiatre et psychologue américain qui a​​ joué un rôle important dans le renouvellement de l'hypnose clinique et a consacré de nombreux travaux à l'hypnose thérapeutique, dite hypnose éricksonienne. Il a inspiré la création des modèles linguistiques (méta modèle et Milton Modèle)


Fritz Perls​​ (1893-1970) est un psychiatre et psychothérapeute allemand élève de Sigmund Freud. Il est le fondateur de la gestalt-thérapie, qu'il a développée à partir de 1942 avec son épouse Laura. La Gestalt, est une psychothérapie qui analyse l'expérience "ici et maintenant" et la responsabilité personnelle.

 

Virginia Satir​​ (1916-1988) était une psychothérapeute américaine, célèbre particulièrement pour son approche de la thérapie familiale. Elle a créé, en novembre 1958, avec Donald deAvila Jackson et Jules Riskin, l'équipe du Mental Research Institut (MRI), plus connue sous le nom d'Ecole de Palo Alto.

 

La​​ modélisation de l'excellence humaine​​ par la pnl, initialement issue de modèles thérapeutiques, s'est depuis élargie à de nombreux autres domaines : ceux des affaires, de la santé, des arts, de l'éducation. L'approche pnl continue donc à créer des outils et modèles efficaces et simples à utiliser, pouvant générer des résultats vérifiables. La modélisation facilite le développement de l'excellence des individus et des​​ groupes.​​ 

 

 

 

De quoi traite la programmation neuro linguistique ?

Une formation pnl​​ - propose des modèles d'action pour expérimenter et développer les compétences techniques et humaines nécessaires à la​​ réalisation de vos objectifs et projets professionnels. Elle traite de la communication, de l'apprentissage et du changement humain.

La communication. Les excellents communicants ont un pouvoir sur eux-mêmes, car ils se donnent les moyens d'atteindre les objectifs qu'ils se fixent. L'impact sur soi conditionne l'impact sur les autres, la construction de relations de confiance avec plus de personnes, de métiers et de cultures. En découlent de nouvelles possibilités, des actions à mener pour obtenir des résultats satisfaisants et des bénéfices à savourer et à partager.

L'apprentissage. Un environnement instable sollicite sans cesse de nouvelles ressources et un apprentissage permanent. Apprendre en transférant la structure de notre propre excellence d'une situation à une autre, ou apprendre en modélisant l'excellence des personnes qui nous entourent.​​ 
Le changement. Il permet aux individus et aux organisations d'établir un nouvel équilibre entre les exigences externes (les contraintes de l'environnement) et internes (les valeurs, mission et vision). Un équilibre plus aligné, plus stable est générateur d'une plus grande énergie et performance.

 

 

 

Une formation PNL pour qui ?

La​​ PNL​​ comme​​ outil de communication interpersonnelle, possède de multiples champs d'applications : la psychothérapie, le développement personnel, la famille, les​​ relations amoureuse, l'éducation, le sport, les affaires...etc.​​ 

Une formation​​ pnl​​ permet de professionnaliser une fonction ou un métier : en accroître l'impact, développer un niveau de motivation et de performance, faire reconnaître une expertise, préciser un projet professionnel, faire évoluer une carrière, développer une employabilité, etc.

 

 

L’évolution de la PNL depuis les années 70

Depuis ses débuts au milieu des années 70, le champ d'étude de la pnl a évolué de façon importante.​​ 

 

La PNL de la première génération​​ : c’est le modèle original de la pnl développé par R. Bandler et J. Grinder à partir de leurs observations​​ de thérapeutes d’exception. La pnl de 1ère génération était quelque chose que l’on "faisait aux autres" dans le cadre d’une relation thérapeutique, ce qui explique qu’elle a pu être perçue comme manipulatrice dans des contextes non thérapeutiques. Les outils et techniques de la programmation neuro linguistique de 1ère génération étaient centrés sur la résolution de problèmes au niveau des comportements et des capacités.

 

La PNL de 2ème génération​​ : dans les années 80, la pnl est sortie du contexte​​ thérapeutique pour s’intéresser à la négociation, la vente, l'éducation et la santé, tout en restant centrée sur les individus. La pnl de 2ème génération a mis l'accent sur la​​ relation entre soi et les autres. Les outils de la programmation neuro linguistique concernaient la résolution de problèmes au niveau des valeurs et croyances, et ont apporté de nouvelles distinctions telles que la ligne du temps, les sous-modalités, les positions perceptuelles, les méta-programmes.

 

La PNL de 3ème génération​​ : elle​​ se développe depuis les années 90, principalement sous l’impulsion de Robert Dilts et Judith DeLozier. Les applications de la PNL de 3ème génération sont génératives, systémiques et focalisées sur les niveaux de l'identité, de la vision et de la mission. La pnl de 3ème génération porte son attention sur les changements d'un système et peut être appliquée au développement des individus, des groupes et des organisations. Les outils se basent sur l'alignement, une perspective multi-niveau et les techniques de​​ sponsorship. La​​ PNL de 3ème génération​​ présuppose que la​​ sagesse nécessaire au changement est déjà présente dans le système et peut être découverte et libérée par la création d’un contexte approprié. Les travaux de Judith DeLozier sur la syntaxe somatique ont permis de mieux intégrer la dimension corporelle dans les techniques de changement de la pnl. Si une 4ème génération devait exister elle porterait probablement sur une meilleure modélisation du processus de "champ relationnel"

 

Contactez-nous

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien